Retour à Séminaires

Séminaire en enfance et adolescence pour clinicien.ne.s en début de pratique

titre

4 octobre 2022

Responsables : Céline Boisvert et Rachel Briand-Malenfant 

Descriptif : Depuis Sigmund Freud, la théorie psychanalytique offre un éclairage incontestable sur le développement psychoaffectif de l’enfant, la construction de la personnalité et la psychopathologie. La contribution de Mélanie Klein est également majeure, que ce soit sur la compréhension des fantasmes et des angoisses primitives associées à la vie des très jeunes enfants ou encore sur le développement de la technique de la thérapie par le jeu. Donald Winnicott ajoute à son tour des jalons indispensables à la compréhension du psychisme du jeune enfant ainsi que des relations à ses premiers objets, la mère en particulier. Wilfred Bion et ceux qui travaillent avec sa pensée réfléchissent quant à eux aux fonctions contenantes et symbolisantes de ces premiers objets dans le développement de la personnalité. Les théories psychanalytiques actuelles, associées notamment au concept de mentalisation ainsi qu’à l’intégration des composantes cognitives, affectives et systémiques, enrichissent encore davantage ce corpus théorique imposant. Ce bref survol historique, évidemment non exhaustif, vise à rappeler que la théorie psychanalytique classique a beaucoup à offrir aux cliniciens qui désirent travailler avec les enfants et leurs parents. Les apports théoriques issus de la tradition psychanalytique sont d’ailleurs très précieux pour aider les cliniciens qui travaillent auprès de cette clientèle à approfondir leur compréhension clinique autant en ce qui a trait à l’évaluation psychoaffective qu’au processus thérapeutique. C’est également une base essentielle pour penser les enjeux transféro-contretransférentiels ainsi que les aspects techniques du travail psychothérapeutique.

Modalités : Ce séminaire vise à offrir aux clinicien.ne.s psychodynamiques/psychanalytiques en début de parcours (ex. internes, doctorants, jeunes professionnels) un espace de discussions sur leur travail auprès des enfants et de leurs parents ainsi qu’un approfondissement des bases théoriques essentielles pour penser ce travail. Ce séminaire sera offert aux jeunes professionnels, doctorants et internes du Centre de psychologie Gouin, ainsi qu’à ceux oeuvrant à l’extérieur du CPG et intéressés par ce groupe.

Nous souhaitons travailler en groupe fermé d’environ quatre à cinq participants, à partir de discussions sur des cas cliniques issus de la pratique des participants et/ou de questions théorico-cliniques de ces derniers. Nous privilégions une approche interactive, accueillante aux réflexions théorico-cliniques et transférentielles plutôt qu’une formule magistrale. Notre formule vise donc à ce que les participants présentent des cas cliniques ou des questionnements clinicothéoriques, et à les travailler en groupe. Les participants devront y avoir une participation active, un désir de soumettre leur travail clinique au groupe et le souci d’articuler la clinique à la théorie psychanalytique. Ils devront également s’engager à être présents à toutes les rencontres, sauf exceptions, et à se montrer très respectueux de la confidentialité quant aux histoires de cas qui seront présentées.