salle4.jpg

DOCTORANTS

Un(e) doctorant(e) en psychologie, qu’est-ce que ça signifie?

Un(e) étudiant(e) au doctorat en psychologie, qui a complété sa formation clinique c’est-à-dire :

  • 700 heures de stage dans une clinique universitaire (réparties sur 3 ans à temps partiel ou 1 an à temps plein)
  • 1600 heures d’internat clinique dans un milieu extérieur à l’université (CLSC, hôpital, clinique privée)

Un(e) étudiant(e) au doctorat en psychologie, qui n’a pas encore son permis de pratique de l’Ordre des Psychologues du Québec (OPQ), car il/elle n’a pas encore déposé et/ou soutenu sa thèse de doctorat.

  • Plus précisément : L’OPQ exige un doctorat de 3e cycle depuis 2006, pour obtenir le titre de psychologue. Cela implique de réaliser une thèse de doctorat, soit un travail de recherche impliquant la rédaction d’au moins un article scientifique qui résume le contexte théorique, la méthodologie, les résultats et la discussion de son projet de recherche doctoral. Ce processus s’échelonne sur plusieurs années et se complète habituellement après la fin de la formation clinique.

On pourrait comparer les doctorants en psychologie aux résidents en médecine, qui peuvent pratiquer la médecine tout en étant supervisés par quelqu’un ayant le titre officiel de médecin. Tout comme les résidents en médecine, les doctorants en psychologie complètent de 4 à 5 ans de formation doctorale avant de débuter leur pratique clinique.

En plus de leur formation doctorale, les doctorants en psychologie ont fait un baccalauréat en psychologie avant de pouvoir débuter leur doctorat : ils complètent ainsi au minimum un total de 6 à 7 ans de formation universitaire avant de commencer à travailler.

Pourquoi des personnes qui n’ont pas encore gradué peuvent-elles pratiquer la psychothérapie et faire des évaluations psychologiques?

- Car elles ont toutes les compétences requises pour exercer ces activités sous la supervision d’un psychologue sénior dans ces domaines cliniques.  

- De plus, les délais avant d’obtenir le diplôme et le permis de pratique sont souvent très longs, bien que la formation théorique et clinique soit complétée.

En résumé…

- Les doctorant(e)s travaillant au Centre de psychologie Gouin ont tous complété leur formation clinique et ont déposé leur thèse (ou sont sur le point de le faire). Il ne leur reste ainsi qu’à compléter la portion recherche scientifique de leur doctorat. Ils sont donc dans l’attente des corrections de leur directeur de thèse et des membres de leur jury. Faire un doctorat en psychologie, ça demande beaucoup de temps et patience!

Concrètement, quel est l’impact pour moi de rencontrer un doctorant(e) en psychologie?

  • Si vous bénéficiez d’assurances pour rembourser vos frais de consultation/psychothérapie, vous devrez fournir le nom du ou de la superviseur(e) et le numéro de permis de celui-ci (ou celle-ci) à vos assurances. Ces informations se trouvent en bas à droite du reçu que vous remettra le/la doctorant(e) en psychologie.
     
  • Hormis ce détail administratif, cela ne change rien à la qualité du suivi que vous recevrez.

Si vous souhaitez avoir davantage d’informations, n’hésitez pas à en discuter avec le doctorant ou la doctorante que vous allez rencontrer et/ou son superviseur.


LISTE DES DOCTORANTS
 

Marie-Ève Boucher

Laura Castonguay-Jolin

Pascale Dumas-Potvin

Catherine Patenaude